DE FR IT
Gemeinde Commune Comune /La protection des travailleurs par l'assurance-chômage

Le chômage permet une indemnisation en cas de perte de revenus à la suite d’un licenciement. En Suisse, la cotisation à l’assurance chômage est obligatoire pour tous les salariés et leurs employeurs, permettant en cas de perte d’emploi involontaire de pouvoir être indemnisé et, de ce fait, percevoir une rétribution en fonction du salaire et du temps de cotisation.

La Suisse enregistre un des taux les plus bas en termes de chômage et l’assurance chômage couvre l’ensemble des travailleurs qu’ils soient résidents ou frontaliers. Pour ces derniers, les conditions d’obtention seront différentes.


Le chômage permet

Quelles sont les conditions pour percevoir l’allocation chômage ?

Afin de percevoir l’allocation chômage, vous devrez remplir plusieurs conditions :

  • • La perte de votre emploi ne doit pas être volontaire (démission).

  • • Avoir subi une perte de salaire et une interruption de travail d’au moins 2 jours, et le prouver.

  • • Être capable de se déplacer.

  • • Avoir une durée de cotisation suffisante : au moins 12 mois au cours des 2 dernières années.

Vous devrez faire preuve d’une recherche évidente d’emploi et vous présenter personnellement aux rendez-vous mensuels fixés par l’Office Régional de Placement : l’ORP.


Comment demander l’allocation chômage ?

A la suite de votre perte d’emploi, vous devrez vous présenter le plus rapidement possible à l’administration de votre commune, ou plus fréquemment, à l’ORP pour vous inscrire en tant que demandeur d’emploi. Vous devrez remplir le formulaire « attestation de l’employeur » et, une fois ce document rempli, vous devrez vous rendre à la caisse de chômage de votre canton, et fournir les pièces suivantes :

  • • Vos 6 dernières fiches de salaire

  • • Votre contrat et certificat de travail

  • • Votre certificat AVS

  • • Une pièce d’identité

  • • Un document de votre employeur attestant votre licenciement (souvent une lettre)


Au cours de votre période d’inactivité et afin de pouvoir bénéficier des prestations de chômage, vous devrez prouver de votre recherche évidente d’emploi, notamment en présentant lors de vos rendez-vous avec l’ORP la liste des entreprises contactées.


Quel sera le montant de votre allocation ?

Le montant de votre allocation dépendra du montant de vos 6 derniers mois de salaire mais aussi de votre situation familiale et de votre période de cotisation.

En règle générale, l’allocation chômage est de 70% du salaire. Elle passe à 80% pour toutes les personnes ayant des enfants de moins de 25 ans à charge mais aussi pour ceux dont le gain assuré est inférieur à 3797 francs. Le taux d’indemnisation pour les personnes en situation de handicap avec un degré de 40% et plus sera de 80% également. Le gain mensuel ne pourra jamais excéder 10500 francs ni être inférieur à 500 francs.


Quelle sera la durée de votre indemnisation ?

La durée de l’allocation chômage peut s’étirer sur 2 ans. Cependant c’est surtout la durée de cotisation qui déterminera la période d’indemnisation :

  • • 12 mois de cotisation = 200 ou 260 jours d’allocation chômage

  • • 18 mois de cotisation = 400 jours d’allocation chômage

  • • 22 mois de cotisation = 520 jours d’allocation chômage

Quelles conditions pour les frontaliers ?

En tant que frontaliers, vous bénéficiez de l’allocation chômage mais d’une manière différente d’un résident. En effet, si votre chômage est total, c’est vers votre pays d’origine (pays de l’Union européenne de résidence uniquement) à qui vous devrez vous adresser. Les conditions seront donc en fonction de chaque pays. Si vous êtes au chômage partiel, c’est la Suisse qui couvrira votre indemnisation. Vous devrez alors suivre la procédure helvétique.