DE FR IT
Gemeinde Commune Comune /Les différents modes de garde pour votre bébé

Vous avez appris l’arrivée prochaine de votre enfant et vous allez devoir penser à le faire garder après votre congé maternité. Il existe plusieurs modes de garde susceptibles de vous convenir en fonction de vos besoins et de vos attentes.

De nombreux critères seront à prendre en compte dans le choix du mode de garde, comme votre lieu de résidence, vos horaires, le budget que vous pourrez y consacrer, ou le mode de vie que vous souhaitez pour votre enfant.


Les différents modes de garde

Il existe un grand nombre de modes de garde qui devrait correspondre à vos attentes :

  • • Les crèches

  • • L’accueil familial ou « maman de jour »

  • • Une nourrice à domicile

Chaque accueil a ses avantages et ses inconvénients. Il vous appartient de voir celui qui vous correspondra le plus mais surtout celui où vous serez les plus sereins pour votre enfant.




C’est le mode de garde le plus plébiscité par les parents. Malheureusement les places disponibles sont rares et il est important de faire l’inscription de votre enfant bien avant sa naissance pour espérer avoir une place.

Prenez rendez-vous avec la direction de la crèche ou auprès des services de votre commune durant votre grossesse afin de donner vos critères de garde (heures et jours) et ainsi d’être inscrit sur la liste d’attente.

Profitez de ce rendez-vous pour poser vos éventuelles questions sur le fonctionnement de la crèche, les services proposés, l’équipe éducative mais aussi pour visiter la structure.


Les crèches


Le prix

Le prix de la garde en crèche dépendra de vos revenus s’il s’agit d’une crèche subventionnée par l’Etat. En revanche aucune aide ne vous sera accordée s’il s’agit d’une crèche privée. Vous pouvez connaître les tarifs selon le type de crèche à Genève en cliquant ici.


Les avantages :

  • • La socialisation grâce à la présence d’autres enfants.

  • • L’assurance d’avoir un personnel qualifié et à l’écoute.

  • • Des locaux adaptés avec des normes d’hygiène et de sécurité prévues pour les nourrissons.


Les inconvénients :

  • • Des horaires peu ou pas adaptés à vos contraintes professionnelles.

  • • Le risque pour votre enfant d’attraper diverses maladies.

  • • En cas de maladie de votre enfant, la crèche peut vous en refuser la garde.

  • • L’adaptation de votre enfant : certains enfants ne sont pas prêts à la vie en collectivité dès leur plus jeune âge.





Ce mode de garde est lui aussi très développé en Suisse car les parents y trouvent un cadre sécurisant et réconfortant pour leur enfant. Les Accueillantes en Milieu Rural (AMF) ou Maman de jour reçoivent une formation afin de s’occuper des enfants dans les meilleures conditions d’accueil possibles. L’accueil se passe au domicile de l’Accueillante qui pourra avoir d’autres enfants en garde notamment les siens.

Afin de trouver une AMF, vous devrez vous adresser au réseau d'accueil familial de la commune de votre domicile. Bien que moins demandée que la crèche, une « maman de jour » ou AMF a des contraintes d’accueil et ne peut accueillir plus de 5 enfants. Il est donc recommandé de commencer vos recherches vers la fin de votre grossesse ou peu de temps après la naissance.

Il est important de faire plusieurs rendez-vous afin de choisir la personne que vous pensez correspondre le mieux à vos attentes. N’hésitez pas à demander à l’accueillante de vous faire visiter son domicile en vous montrant les lieux de repos et de jeux des enfants.

L’AMF dépend d’une association qui s’occupe de tout le côté administratif (paie, aide à la réalisation du contrat de travail, etc.). Vous devrez donc payer les frais de garde directement à l’association plus une cotisation mensuelle ou annuelle.


L’accueil familial ou « maman de jour»


Le salaire d’une AMF

Le salaire d’une AMF varie d’une personne à une autre. Comptez entre 4.80 et 5.00 francs nets de l’heure auxquels il faudra ajouter les indemnités de jour (eau, électricité, prêt de jouets, etc.). L’AMF dispose de 5 semaines de congés dans l’année. Des aides pourront vous être accordées en fonction de vos revenus.


Les avantages :

  • • Structure familiale avec un rythme de vie similaire au votre.

  • • Flexibilité des horaires.

  • • Plus de disponibilité pour l’enfant.

  • • Personne formée à l’accueil de jeunes enfants.


Les inconvénients :

  • • Moins d’activités et de sociabilisation qu’en structure collective.

  • • Un relationnel parfois difficile entre parents et accueillante (divergences sur l’éducation ou emploi du temps, par exemple).

  • • Peu de possibilités de surveillance, vous ne savez pas forcément comment se passe la journée de votre enfant.

  • • L’accueillante peut refuser votre enfant en cas de maladie.

  • • Incapacité à accueillir votre enfant en cas de maladie de l’accueillante.






Ce mode de garde est peu répandu car il implique que la personne travaille à votre domicile en votre absence et n’a pas forcément de qualifications ni de formation en termes de garde d’enfant.

Afin de trouver votre nounou à domicile, vous devrez commencer vos recherches par le biais d’annonces locales ou par connaissances environ 1.5 mois avant la fin de votre congé maternité.

Ce mode de garde est le plus onéreux, il est donc plus adapté en cas de garde de plusieurs enfants.

Lors de l’embauche de votre nounou à domicile, vous devenez son employeur. Vous devrez donc lui établir son contrat de travail et ses fiches de paye et payer les cotisations salariales s’y rapportant. Nous vous suggérons de lire cet article pour en savoir plus sur la façon d'employer du personnel de maison.


Une nourrice à domicile


Les avantages :

  • • Votre enfant reste dans son milieu familial, celui où il se sent le mieux.

  • • Des horaires adaptés, le rythme de votre enfant est respecté.

  • • L’assurance de la garde même si votre enfant est malade.


Les inconvénients :

  • • Aucune garantie sur les compétences professionnelles de votre nounou.

  • • Aucun regard sur ce qui se passe à votre domicile en votre absence.

  • • Absence d’informations sur la bonne conduite de votre nounou envers votre enfant.

  • • Votre enfant aura peu de chance de se sociabiliser.

  • • Le coût est très onéreux.